Essence méditerranéenne

© Joan Capdevila Vallve
© Joan Capdevila Vallve
© Rafael López-Monné
© Rafael López-Monné

Le reflet doré de Tarraco

Il était convaincu que c'était grâce au reflet de la ville qu'il avait été capable de supporter la douleur. Gai Bebi Myrisme était né esclave, mais il se libéra et amassa une grande fortune, et reçut même le titre de sexvir Augustal. Au plus beau moment de sa vie, une maladie lui enleva sa bien-aimée. Une inscription, désormais gravée à jamais dans un mur de la Vieille Ville, témoigne éternellement de son amour : « Fabia Saturnina la meilleure de toutes les épouses ».

Tarraco était une petite Rome, une ville portuaire, ouverte sur la Méditerranée, où l'on parlait de nombreuses langues, avec un climat particulièrement agréable ; bref, un endroit idéal pour vivre et s'épanouir. C'était l'esprit de la ville à l'époque, et encore de nos jours. En parcourant les rues et les places de la ville médiévale, ou en admirant les horizons sur la Mare Nostrum, on revit la ville agréable et aimable qui soigna les blessures d'un Empereur : Auguste.

Ceci peut également vous intéresser...

Nous vous recommandons…