Retour à ROUTE MODERNISTE

La Quinta de Sant Rafael

© Pep Escoda

La Quinta née comme un espace de soin, de contemplation, de repos et d'harmonie avec l'entourage naturel elle fut construite. La propriété se trouvait au terme du périmètre urbain tarragonais, près de ses mas et de ses champs de culture. Marià Puig i Valls, un homme de droit propriétaire terrier, bâtit la résidence pour que son frère Rafael s'y abrite, un reconnu ingénieur forestier. La maison fut construite en 1912 grâce au projet de l'architecte barcelonais Juli Maria Fossas i Martínez. Le bâtiment dispose d'un rez-de-chaussée et un étage, en plus d'une tour polygonale inscrite sur le coté de la maison, qui fonctionnait comme belvédère, et une autre tour postérieure garnie avec des céramiques blanches et bleues. Les éléments modernistes n'y manquent pas : l'application de la céramique, la chaleur avec laquelle fut traité le fer forgé de la balustrade ou l'un des détails ornementaux propres de la sezession viennoise. Le jardin fut conçu comme un jardin romantique anglais bien qu'aujourd'hui il n'en reste plus rien du tracé originaire et des espèces qu'il y avait.

(vue extérieure)

Parc de Rafael Puig i Valls (c. del Doctor Battestini, c. Pere Martell, av. Ramón y Cajal, av. Vidal i Barraquer)
Coordonnées : 
41.117962000000, 1.241884000000